Que faisons-nous?

Les domaines d’intervention au Sud et au Nord

Les quatre domaines d’intervention principaux du Cesvitem dans le Sud et dans le Nord du monde sont : les projets de soutien à distance, les projets de coopération internationale dans les Pays en voie de développement, l’éducation au développement et l’aide aux immigrés en Italie. Voici une présentation rapide de chaque domaine. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens se trouvant dans l’encadré “Approfondissements”.

Soutien à distance

Le soutien à distance (Sad) est une forme de solidarité qui mise sur l’amélioration des conditions de vie des enfants et des jeunes dans les pays en voie de développement, sans les extirper de leur milieu socioculturel et familial. Les membres de l’association peuvent offrir à ces enfants un vrai soutien dans des domaines essentiels de la dignité humaine (instruction, assistance sanitaire, alimentation, inscription au registre d’état civil). Ils leur donnent ainsi la possibilité de participer activement au développement de leur pays. Quasiment 10.000 enfants ont été aidés à distance grâce aux projets Sad du Cesvitem. Actuellement, six projets soutenant environ 3.600 enfants sont en cours au Pérou et au Mozambique.

Projets de coopération

Le Cesvitem a toujours été convaincu qu’une vraie justice sociale ne peut pas exister sans développement. C’est pour cette raison que l’association a réalisé plus d’une centaine de projets de solidarité et de coopération dans onze pays d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie. Ces projets, réalisés en collaboration avec des organisations locales à but non lucratif, visent à répondre aux besoins réels des populations des PVD, que leurs représentants se sont chargés de communiquer. En outre, ils accordent une grande importance à la valorisation des ressources humaines et des cultures locales, et ils agissent dans différents milieux.

Éducation au développement

L’Éducation au Développement (Ead) est très importante pour la sensibilisation et la formation concernant les problèmes et les nécessités des habitants du Sud du monde. C’est pour cette raison que le Cesvitem est présent, de façon active, dans les écoles (grâce à des ateliers dans les classes de toutes les sections et de tous les niveaux, et des cours de formation pour les enseignants) et dans la société civile (en organisant des initiatives et des événements culturels pour favoriser une nouvelle approche de la coopération internationale).

Traduction vers le français dans le cadre du projet de traduction gratuite pour les ONGs et les associations sans but lucratif. Projet réalisé par Mondo Services et le traducteur Annelyne Lugnier