Historique

Rallié au Sud du monde depuis 1987

Cette association est née en 1985 à Mirano (Province de Venise) Italie et elle s’est affirmée comme association à but non lucratif deux ans plus tard. Depuis sa création, l’association Cesvitem a soutenu environ 10 000 enfants grâce à des projets de soutien à distance. Elle a aussi réalisé plus d’une centaine de projets de solidarité et de coopération dans onze pays se trouvant en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.

Sur le plan juridique, en 1989, après la signature du premier contrat concernant un projet de développement, la Commission Européenne fait du Cesvitem une organisation non gouvernementale (ONG). En 1998, elle devient, en Italie, une Organisation à but non lucratif d’utilité sociale (Onlus). En 2003, c’est au tour du Ministère des Affaires Étrangères italien de proclamer le Cesvitem une ONG.

En Italie toujours, elle fait partie du Cipsi (Coordination d’Initiatives Populaires de Solidarité Internationale) depuis 1990. C’est une organisation nationale qui regroupe actuellement 48 organismes (ONG et associations de la société civile), qui ont pour but la coopération internationale et qui utilisent des programmes de développement et des initiatives d’éducation au développement, en sollicitant des partenariats.

En 1999, étant donné son profond engagement dans les projets de soutien à distance, le Cesvitem adhère à La Gabbianella, une organisation pour le soutien, la protection et le développement du Sad en Italie. En 2000, elle souscrit la Charte des Principes pour le Soutien à Distance, qui est le résultat d’un long travail de comparaison entre une centaine d’associations italiennes qui font partie de ce secteur. À partir de 2010, le Cesvitem est inscrit dans la Liste des Organisations Sad, qui a été fondée par l’Agence italienne pour les Onlus.

Depuis l’année 2000, elle fait partie de l’Association des ONG Italiennes (AOI). C’est l’organisation la plus importante et la plus symbolique du panorama non gouvernemental national.

Elle ouvre un siège de sa délégation à Trujillo (au Pérou) en 2002, ainsi qu’à Maputo (au Mozambique) en 2003.

Traduction vers le français dans le cadre du projet de traduction gratuite pour les ONGs et les associations sans but lucratif. Projet réalisé par Mondo Services et le traducteur Annelyne Lugnier